PIERRE MWANA KASONGO , LE MEILLEUR JOUEUR DE L’HISTOIRE DE LUPOPO


A l’honneur de pierre mwana kasongo né le 10 octobre 1938 décédé le 13 janvier 1986 à l’âge de 47 ans , fut un grand joueur de l’histoire de la RDC , il a laissé une trace dans le football congolais et africain, réputé pour sa puissante frappe, il est a ce jour le premier joueur congolais a terminé meilleur buteur d’un championnat européen mais aussi le record man du nombre des buts inscrits sur 1 seul seul saison en D2 belge.

🔴1. EN CLUB
il commence sa carrière au milieu des années 1950 avec le saint Éloi Lupopo , prenant le sobriquet de Bombardier , les spectateurs l’ont surnommé ainsi en raison de sa puissante frappe, en 1957, il devient champion de Lubumbashi et affronte Vclub pour couronner le premier champion de l’histoire du Congo Rwanda Urundi en 1957, après quelques quelques trophées remportés avec Lupopo, il tape dans l’oeil de recruteur du CS vervetois en 1961, il est transféré avec Vervetois en D1 belge qui termine avant dernier du championnat à la 15 ème place avec seulement 19 points la plus mauvaise attaque avec 27 buts inscrit pour 6 petit victoire , 9 nuls et 16 défaites, ils sont relégués en 1961 – 1962 en D2 belge.
lors de la saison 1962 – 1963, il inscrit la moitié des buts de son club , le CS vervetois a inscrit 60 buts et il en inscrit la moitié 28 buts , cette saison vervetois réalise son meilleur classement est 8 ème, il est naturel couronné meilleur buteur avec 28 BUTS, a ce jour, il est le seul joueur africain qui a inscrit plus de 28 buts en D2 africain, Pierre Kasongo est le premier joueur africain sacré meilleur buteur de la Division 2 belge.
En 1965 il signe à la Gantoise et participe à la coupe de la ville de foires , relégué la saison suivante en 1966 – 1967, en deux saisons avec la Gantoise, il dispute 47 matchs en D1 et 17 buts.
Après la visite du ministre Sampasa venu en Europe négocier le retour des Belgicains, il effectue son retour à Kinshasa en 1967 à l’age de 29 ans, la même année, il prend part aux 1 jeux zarois avec la sélection du Katanga, bien que jouant pour un club kinois, Mwana Kasongo joua pour sa province d’origine et il inscrira un but avec la sélection du Katanga qui s’imposera 3 – 2 face à la sélection de Kinshasa en finale des jeux zaïrois.
Toujours pendant cette période, alors qu’il jouait avec Imana, il est parti le temps d’un match joué et permettre à Lupopo de battre Mazembe , le joueur sera suspendu et son club prendra des points moins, il était fortement attaché au saint Éloi Lupopo.
Avec Imana, il remporte le championnat de l’EPEFKIN et martyrise les gardiens adverses avec ses puissantes frappes, et côtoie de nombreux jeunes , durant ses meilleurs années , le jeune Mbungu tex EKOFO était son remplaçant. Au début des années 1970, il quitte Imana et prendra sa retraite quelques temps après avant d’avoir atteint 35 ans.
A ce jour, il est le meilleur joueur de l’histoire de Lupopo.

PALMARÈS
avec la sélection du Katanga

  • vainqueur de jeux zaïrois

avec Lupopo

  • 1 vainqueur du championnat congolais
  • 4 fois champion de EUFLU
  • 1 fois champion du Katanga

avec CS vervetois

  • 1 fois meilleur buteur du championnat de D2 belge.

avec Imana

  • 1 fois Epefkin

🔴2. EN ÉQUIPE NATIONALE
Après la défaite de l’équipe nationale face au Ghana au stade du 20 mai à l’occasion de 7 de ans de l’indépendance du Congo, le ministre Sampasa réussi à obtenir le retour des Belgicains permis eux Mwana Kasongo, il prend part, il prend part aux éliminatoires de la CAN 1968, il participe aux jeux africains .
titulaire indiscutable avec le Congo Kinshasa, il prit par au premier match opposant Santos le club du roi Pelé en 1967 face au Congo Kinshasa, ce match fut remporté par le club brésilien 2 – 1, Kasongo était titulaire.
En 1968, il est titulaire indiscutable a la CAN 1968 avec le Congo , il s’est illustré en offrant la passe décisive permettant à Kalala Mukendi Yaoundé d’inscrire le but victorieux face au Ghana en finale le Congo Kinshasa avait remporté le match par 1 – 0. Après cette victoire, il est encore de la partie pour la deuxième visite du roi Pelé invité personnellement par le président Mobutu, cette fois ci le Congo Kinshasa s’imposera 3 – 2.
Il prit part à la victoire du Congo Kinshasa qui s’est imposé 4 – 0 face au Sénégal, 1 – 0 face à la Tunisie
Le 22 novembre 1969, il prend part à la victoire éclatante du Congo qui s’est imposé 10 – 1 face à la Zambie, il fut aussi buteur lors de la rencontre. Le 14 décembre 1969, avec le Congo Kinshasa il battent le Nigeria sur le score de 5 – 0.

PALMARÈS

  • 1 fois vainqueur de la CAN 1968
  • 1 fois vainqueur du tournoi de Kinshasa
  • 5 ème de jeux africains 1967

🔴3. CARRIÈRE D’ENTRAÎNEUR
À la fin de sa carrière de joueur en 1970, il est nommé entraîneur de la province du Kasaï orientale en 1971 et débute son chemin en tant que formateur,
En 1976, il devient entraîneur de l’équipe nationale brièvement, son meilleur fait fut de remporter la coupe du Zaïre en 1981 au saint Éloi Lupopo son club de coeur face à l’As Vclub qu’il avait battu lors de la première édition du championnat en 1957.
Il a entraîné 8 club dans le football zaïrois, Imana, Lupopo, Mazembe, Ruwenzori National, CS Makiso , As Nika , Us Bilombe, Sa majesté Sanga Balende, quelques temps avant son décès, il entraînera l’Académie Française de Football ce qui fait de lui le premier congolais a occupé ce poste.

PALMARÈS

  • Avec Lupopo
    1 fois vainqueur de la coupe du Zaïre en 1981

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s