Maram Kaire, premier Sénégalais dont un astéroïde porte le nom

C’est une première : un astéroïde du système solaire porte désormais le nom d’un Sénégalais, Maram Kaire. L’astronome de 42 ans a été honoré par l’Union astronomique internationale. Une reconnaissance pour le président de l’Association sénégalaise pour la promotion de l’astronomie (ASPA). Très investi pour faire rayonner la discipline et vulgariser sa passion, il a mené récemment deux missions pour la Nasa dans son pays. 

Son nom est désormais gravé pour l’éternité dans le système solaire. Les messages de félicitations affluent sur son téléphone et sur sa page Facebook. Mais Maram Kaire, 42 ans, garde les pieds sur terre. « Je ne réalise toujours pas, j’accueille la nouvelle avec humilité », dit-il d’un ton calme, derrière ses fines lunettes. Dans le salon familial, pas de cartes du ciel ni de télescopes. Juste un cadre de sa décoration au grade de Chevalier de l’ordre du Lion, reçue en février 2020.  

Jusqu’ici, l’astéroïde qui porte son nom était simplement numéroté « 35462 1998 DW 23 ». « Un objet sombre, invisible à l’œil nu ». Découvert en 1998 par l’astronome français Alain Maury, il fait partie de la ceinture principale des corps célestes gravitant autour du Soleil, entre les planètes Mars et Jupiter, et « effectue un tour complet du Soleil en 4,36 années terrestres ».  

Cette « nomination », Maram Kaire la doit à l’initiative d’amis astronomes, astrophysiciens et planétologues avec lesquels il a mené à deux missions de la Nasa – l’agence spatiale américaine – au Sénégal, en 2018 puis en septembre 2020. Des missions « d’occultation, liées à l’exploitation de sondes envoyées vers les planètes du système solaire ».

Après l’accord du découvreur, un long processus a suivi au sein de l’Union astronomique internationale. « J’ai découvert, à cette occasion, que pour les hommes politiques, il fallait attendre 100 ans après leur décès pour que leur nom puisse être associé à un objet du système solaire. Certains me disent que je peux désormais me lancer en politique ! ». Il cite un message du découvreur Alain Maury après la validation : « Tu honores l’astronomie, c’est normal que l’astronomie t’honore ». 

Lire la suite sur RFI

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s