Vénus : un signal radio intrigue les scientifiques

La sonde solaire de la NASA, Probe, a récemment détecté un signal radio naturel dans l’atmosphère de Vénus. C’est la première fois qu’il est possible de prendre le pouls de l’atmosphère de Vénus en près de 30 ans, et d’autres découvertes importantes risquent de s’ensuivre.

La sonde Parker, qui doit étudier le soleil, profite de son passage près de Vénus pour l’observer. C’est donc l’occasion pour les scientifiques de la NASA de mesurer différents paramètres des couches qui composent son atmosphère.

Le fameux signal radio correspond à des ondes à basse fréquence qui proviennent de l’ionosphère. La sonde Galileo a d’ailleurs détecté des signaux semblables dans l’atmosphère de Jupiter. Cette couche atmosphérique contient du plasma, qui émet naturellement des ondes qui sont détectables par certains instruments utilisés par la NASA.

Vénus n’a pas de champ magnétique (comme c’est le cas pour la Terre). Les scientifiques s’étonnent donc du fait que l’ionosphère s’amincit durant le minimum solaire.

Ces données aideront la NASA à mieux comprendre comment Venus, autrefois semblable à la Terre, a tant divergé de la trajectoire de sa proche cousine. Les deux planètes partagent effectivement une taille, une structure et une base rocheuse similaires.

Par Météo Média

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s