Samia Hassan, première femme à diriger la Tanzanie, a prêté serment

“Moi, Samia Suluhu Hassan, promets d’être honnête et d’obéir et de protéger la constitution tanzanienne”, a déclaré la nouvelle dirigeante.

Samia Suluhu Hassan est entrée vendredi dans l’histoire en devenant la première femme à diriger la Tanzanie en tant que présidente.

Mme Hassan, 61 ans, a prêté serment deux jours après avoir annoncé à la télévision – d’une voix lente et mesurée, le visage voilé de noir – que le président John Magufuli était mort des suites de problèmes cardiaques.

Cette musulmane occupait jusqu’ici le poste de vice-présidente aux côtés de M. Magufuli, fervent chrétien.

Originaire de l’archipel semi-autonome de Zanzibar, dont les relations avec la Tanzanie continentale sont historiquement houleuses, Mme Hassan occupera la présidence “pour la période restant du mandat de cinq ans”, soit jusqu’en 2025, selon la Constitution tanzanienne. Selon le quotidien The Citizen, elle aura la possibilité de briguer un nouveau mandat par la suite.

Connue pour encourager les femmes à poursuivre leurs rêves, cette mère de quatre enfants était déjà la première vice-présidente de l’histoire de son pays, depuis l’arrivée au pouvoir en 2015 de M. Magufuli, dont elle était la colistière.

Lire la suite sur VOA Afrique

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s